Livraison offerte à partir de 100€ d'achats (TTC)

LactoAdapt 2023

19,80 42,00 

Aliment complémentaire pour chiens et chats Indiqué pour le bien-être intestinal normal, composé de pré- et probiotiques.
Il est recommandé de le prendre sans interruption.

Autres indications et propriétés de LactoAdapt®

Il favorise l’équilibre de la flore intestinale, étant ainsi également utile après :
– la prise d’antibiotiques
– les changements de régime alimentaire
– les troubles alimentaires
– les intoxications
– les périodes de stress
– les changements de saison

  • Détails du produit
  • Ingrédients actifs
  • Instructions pour l'utilisation
  • {echo:get_product_full_description()}

  • PRÉBIOTIQUES

    LA TRIADE DES FIBRES PRÉBIOTIQUES :
    – OLIGOSACCHARIDES DE FRUITS (FOS)
    – INULINE
    – OLIGOSACCHARIDES DE MANNAN (MOS) issus de la levure de bière

     

    Les FOS, MOS et INULINE sont des fibres alimentaires, c’est-à-dire des glucides non digestibles, d’une importance incontestée dans l’alimentation humaine et animale.

    D’un point de vue chimique, les FOS et l’inuline sont des fructanes (glucides constitués par la répétition d’unités fructose) à chaîne courte (FOS) et légèrement plus longue (INULINE) particulièrement abondants dans des aliments comme la chicorée et le topinambour.

    Les MOS sont toujours des fibres alimentaires, mais constituées de répétition de mannose et provenant principalement des parois des levures.

     

    Tous trois ont une action prébiotique, c’est-à-dire qu’ils sont capables de conférer un bénéfice santé par une modulation du microbiote intestinal (FAO), soit l’ensemble des millions de micro-organismes caractéristiques du tractus intestinal de divers mammifères. Ces micro-organismes exercent un effet bénéfique et vital sur la santé de l’hôte. ((Suchodolski, 2011)).

     

    En effet, plusieurs études mettent constamment en évidence une symbiose entre le maintien de la santé et l’équilibre du microbiote intestinal.

     

    Comment les fibres prébiotiques ont-elles un effet bénéfique sur le microbiote ?

    Les humains et les autres mammifères, y compris les chiens et les chats, n’ont pas toutes les enzymes nécessaires pour dégrader les fibres végétales (telles que les fructo-oligosaccharides et l’inuline) dans leur tractus intestinal (Flint HJ, 2012), par conséquent, ceux-ci, une fois consommés et arrivés dans l’intestin grêle, n’étant pas digestibles, sont fermentés par les bactéries du microbiote du côlon exerçant ainsi un effet positif sur l’abondance de groupes bactériens spécifiques à action bénéfique (ex. Lactobacillus et Bifidobacterium) ; cette action se traduit par des effets positifs sur de multiples fonctions, comme par exemple la motilité intestinale, l’intégrité cellulaire et les réseaux biochimiques microbiens. (Scott KP, 2015).

     

    Plusieurs études ont montré que l’intégration de l’alimentation des chiens avec des fructo-oligosaccharides entraînait une amélioration de la digestion de divers minéraux et une augmentation des bifidobactéries, l’un des micro-organismes bénéfiques qui peuplent en fait à la fois l’intestin humain et canin qui joue un rôle clé également dans la modulation du système immunitaire et des fonctions digestives (Carlo Pinna1, 2018).

    Cependant, le mécanisme d’action prébiotique des MOS semble être différent, pour lesquels diverses études ont mis en évidence leur capacité à se lier sélectivement aux récepteurs présents sur la paroi intestinale, les rendant indisponibles aux bactéries pathogènes, avec une stimulation conséquente de la croissance des « bonnes ” bactéries.

    FARINE DE CAROUBE : Le caroubier (Ceratonia siliqua L.) est un arbre à feuilles persistantes appartenant à la famille des légumineuses qui pousse dans les régions arides et semi-arides du bassin méditerranéen. Malgré sa teneur élevée en sucre, la gousse de caroube est riche en fibres insolubles et en microconstituants, notamment des composés phénoliques, des inositols (principalement du d-pinitol) et des vitamines. (Aristea Gioxari 1, 2022).

     

    YANG® : C’est un mélange de levures inactivées spécifiquement Saccharomyces cerevisiae (communément appelée levure de bière) et Cyberlindnera jadinii.

    Les levures sont des organismes eucaryotes unicellulaires appartenant au règne des champignons.

    La levure de bière (Saccharomyces cerevisiae) est notamment utilisée dans l’alimentation des animaux pour son pouvoir nutritionnel, étant riche en macronutriments précieux comme les protéines, mais aussi en oligo-éléments comme le sélénium et le chrome, les vitamines du groupe B et bien d’autres substances bénéfiques pour la santé.

    Ces actions sont à attribuer avant tout à la richesse en ces nutriments.

    Cyberlindnera jadinii est également une levure largement utilisée pour son pouvoir nutritionnel, étant également riche en protéines et en vitamines.

     

    NUCLÉOTIDES PETMOD® DE LEVURE DE BIÈRE

    Les nucléotides sont les unités répétitives qui composent les acides nucléiques (ADN et ARN).

    Ils sont constitués de 3 composants : une base azotée (purine ou pyrimidine), un sucre à 5 atomes de carbone, qui avec la base azotée constitue le nucléoside, et un ou plusieurs groupements phosphate.

     

    Certaines études menées sur des poissons ont montré que l’intégration des nucléotides par l’alimentation exerçait une action utile au niveau intestinal, augmentant sa croissance et son développement. (Toshimasa Tsujinaka MD, 1999)

    Pour cette raison, la demande d’insertion de nucléotides dans les aliments pour animaux de compagnie augmente de plus en plus, dans le but ultime de contribuer à la fonction immunitaire normale et à la santé intestinale des petits animaux de compagnie également. (Natalia Russo1, Inclusion de nucléotides dans les aliments pour animaux de compagnie : effet du traitement thermique, 2019)

     

    FARINE DE BANANE

    La banane est un fruit très populaire sur le marché mondial et est consommée comme aliment de base dans de nombreux pays. Il est consommé cru ou transformé et aussi comme ingrédient fonctionnel dans divers produits alimentaires. La banane contient plusieurs composés bioactifs, tels que les phénols, les caroténoïdes, les amines biogènes et les phytostérols, qui exercent de nombreux effets positifs sur la santé et le bien-être. Beaucoup de ces composés ont une activité antioxydante en protégeant l’organisme du stress oxydatif. (Balwinder Singha, 2015)

    Certaines études ont montré que le composant polyphénolique, plus précisément les flavonoïdes, en plus de l’action antioxydante, jouait également un rôle bénéfique au niveau gastrique.

     

    PROBIOTIQUES :

    ENTEROCOCUS FAECIUM DSM 10663/NCIMB 10415 (35 X 10^9 UFC/g)

    Que sont les probiotiques ? Dans le secteur de l’alimentation animale, il s’agit des additifs dits zootechniques qui stabilisent la flore intestinale, c’est-à-dire des micro-organismes qui, s’ils sont administrés aux animaux, exercent un effet positif sur leur flore intestinale ; (Europeo, 2003) ils sont en effet capables de coloniser l’intestin de l’animal hôte, lui conférant un effet bénéfique.

    L’adhésion du micro-organisme probiotique à la muqueuse intestinale de l’hôte est considérée comme une étape cruciale pour la colonisation et une interaction ultérieure avec l’épithélium de l’hôte et son système immunitaire. (Mohsen Hanifeh, 2021). En fait, les micro-organismes pathogènes et commensaux expriment diverses molécules d’adhésine à leur surface, leur permettant de se lier à diverses surfaces de l’hôte. Pour cette raison, lors de la sélection de souches de micro-organismes à action probiotique, celles-ci doivent être caractérisées par une grande capacité à se fixer à l’intestin.

     

    Certaines études ont montré que cette capacité est liée à la spécificité de l’hôte ; par conséquent, pour une utilisation efficace en tant que probiotique, l’espèce bactérienne doit être d’origine intestinale de l’hôte et Enterococcus faecium DSM 10663/NCIMB 10415 utilisé dans le produit LactoAdapt a cette caractéristique.

     

    Les probiotiques peuvent améliorer la santé des muqueuses par plusieurs mécanismes, notamment la production d’acides gras à chaîne courte (AGCC), de substances antimicrobiennes, la modulation de la réponse immunitaire, l’exclusion compétitive des bactéries pathogènes en interférant avec leur adhésion à la muqueuse intestinale et l’amélioration des fonctions de barrière épithéliale. .

    BACTÉRIES INACTIVES (LACTOBACILLUS HELVETICUS HA 122 (ex ACIDOPHILUS HA122), LACTOBACILLUS PARACASEI HA108, BIFIDOBACTERIUM BIFIDUM :

    Les microorganismes inactivés, également appelés « tyndallisés », sont soumis à un traitement thermique particulier qui les « inactive », les rendant ainsi incapables de se métaboliser et de se reproduire. Leur activité n’est donc pas imputable à la possibilité de générer une nouvelle descendance et donc de coloniser l’intestin, mais à celle de constituer une « base » sur laquelle, au niveau intestinal, se reconstitue un substrat adapté à la recolonisation de la flore symbiotique.

  • Portion journalière pour chiens et chats

    – 0-10 kg 1 comprimé
    – 10-20 kg 2 comprimés
    – 20-30 kg 3 comprimés
    – <30kg 4 comprimés

    Peut être pris sans interruption !

    Emballage:

    LactoAdapt® Aliment complémentaire pour chiens et chats utile au maintien d’une flore bactérienne intestinale régulière, 15 comprimés de 1 g.
    LactoAdapt® Aliment complémentaire pour chiens et chats utile au maintien d’une flore bactérienne intestinale régulière, 60 comprimés de 1 g.

FAQ - Questions fréquentes

  • Combien de temps dois-je donner Lactoadapt® à mon chien/chat ?

    Nous suggérons une utilisation continue de LactoAdapt, cet aliment complémentaire pré et probiotique est spécifiquement conçu pour le bien-être intestinal de notre animal.

    Dans tous les cas, il est recommandé de l’utiliser pendant au moins 3 semaines.

  • Dans quelles situations l'utilisation de LactoAdapt est-elle indiquée ?

    Nous recommandons l’utilisation de LactoAdapt dans tous ces passages “critiques”, fréquents dans la vie de notre animal de compagnie, qui appartiennent à ces 3 macro-domaines :

    + Régime alimentaire (ex : stress alimentaire) dû à une modification du régime alimentaire ou à l’ingestion accidentelle d’aliments inadaptés ou à des troubles du comportement alimentaire, intoxication.
    + Environnement (ex : stress environnemental), causé par des facteurs psychologiques ou logistiques (changement de logement, habitudes, arrivée dans un nouveau domicile, personnes de référence, déplacements) + Médicaments, ex : prise de
    médicaments spécifiques pour des pathologies existantes ou suite à une intervention chirurgicale, indiqués lors de la prise d’antibiotiques.

    De nombreuses études ont montré que les suppléments prébiotiques et probiotiques dans l’alimentation des chiens et des chats ont un effet bénéfique sur la santé du tractus gastro-intestinal, surtout s’ils sont pris régulièrement sur le long terme.

    Nous recommandons également l’utilisation de LactoAdapt à titre préventif.

  • Quelle est la différence entre LactoAdapt 15 et 60 comprimés ?

    La seule différence est la quantité de comprimés contenus dans l’emballage, 15 dans un cas 60 dans l’autre. Nous avons pensé répondre aux différents besoins des propriétaires de chiens et de chats en proposant deux formats, un plus petit, adapté aux races à faible poids (ex : chats, chihuahuas, yorkshire terriers…) et un plus grand pour les races plus lourdes (Dogues Allemands, Bergers Allemands, des labradors…).

  • Quelle est la différence entre Lactoadapt et LactoAdapt STOP ?

    Ce sont tous les deux des produits conçus pour le bien-être intestinal des chiens et des chats, tandis que le LactoAdapt assure le maintien de l’état optimal du tractus intestinal, le LactoAdapt STOP est nécessaire « au besoin » lorsqu’un ou plusieurs épisodes de diarrhée surviennent, pour restaurer la bonne fonction intestinale et arrêter la diarrhée.

  • Pourquoi LactoAdapt® est-il utile en cas de stress entraînant une altération de la fonction intestinale ?

    Le microbiote intestinal est constitué d’une association de micro-organismes qui coexistent dans l’intestin des chiens et des chats. Le microbiote intestinal est vital pour la santé de l’hôte. Avec son action interfère avec:

    + métabolisme des substances ingérées
    + synthèse d’enzymes et de vitamines essentielles
    + production d’énergie
    + santé épithéliale intestinale
    + production de sérotonine
    + développement et soutien du système immunitaire

    Chez un animal sain, un équilibre est maintenu entre le microbiote intestinal et l’hôte. Cependant, cet équilibre peut être altéré en raison de facteurs qui affectent le microbiote intestinal tels que :

    + Nutrition (stress alimentaire)
    + Environnement (stress environnemental)
    + conditions médicales
    + médicaments
    + présence de parasites intestinaux

    De nombreuses études ont montré que les suppléments prébiotiques et probiotiques dans l’alimentation des chiens et des chats ont un effet bénéfique sur la santé du tractus gastro-intestinal.

  • Pourquoi acheter des probiotiques pour chiens ? Vous ne pouvez pas les utiliser pour les humains ?
    L’action des probiotiques est spécifique à chaque espèce ! Des probiotiques pour l’homme peuvent être donnés à nos animaux, mais il est également vrai qu’il existe des enzymes conçues spécifiquement pour eux, certainement plus efficaces que celles conçues pour un usage humain. Pour être efficaces, les probiotiques doivent avoir certaines caractéristiques fondamentales :  ils ne doivent pas contenir de micro-organismes pathogènes (c’est-à-dire nuisibles, qui causeraient des dommages supplémentaires) ;  ils doivent être résistants à la fois à l’acidité gastrique et aux enzymes intestinales (étant pris par voie orale, ils doivent pouvoir atteindre leur site d’action en quantités capables de remplir leur fonction) ;  ils doivent adhérer aux tissus épithéliaux de l’intestin pour former des colonies ;  ils doivent améliorer le système immunitaire du chien +

     doivent quitter le corps de l’animal à la fin du traitement.

    Toutes ces caractéristiques sont certainement attestées par l’achat d’un produit spécifiquement conçu pour ces maux, au contraire les remèdes « do it yourself » ne garantissent pas toujours une action efficace et rapide (cela ne veut pas dire que, nécessairement, ils nuisent à l’animal ; ils ne peut tout simplement pas avoir l’activité souhaitée, allongeant le temps de cicatrisation et/ou ne favorisant pas une récupération complète).

    L’adhésion du micro-organisme probiotique à la muqueuse intestinale de l’hôte est considérée comme une étape cruciale pour la colonisation et une interaction ultérieure avec l’épithélium de l’hôte et son système immunitaire. (Mohsen Hanifeh, 2021). En fait, les micro-organismes pathogènes et commensaux expriment diverses molécules d’adhésine à leur surface, leur permettant de se lier à diverses surfaces de l’hôte. Pour cette raison, lors de la sélection de souches de micro-organismes à action probiotique, celles-ci doivent être caractérisées par une grande capacité à se fixer à l’intestin.

    Certaines études ont montré que cette capacité est liée à la spécificité de l’hôte ; par conséquent, pour une utilisation efficace en tant que probiotique, l’espèce bactérienne doit être d’origine intestinale de l’hôte et Enterococcus faecium DSM 10663/NCIMB 10415 utilisé dans le produit LactoAdapt a cette caractéristique.

  • Quelle est la principale différence entre LactoAdapt, LactoAdapt STOP® et DiaGiar® ?
    LactoAdapt®, LactoAdapt STOP et DiaGiar® comparés

    Les 3 produits se concentrent sur la santé intestinale des chiens et des chats ; le premier (LactoAdapt 15 et 60 comprimés) est indiqué pour maintenir le bien-être du tractus intestinal, donc les bénéfices sont mieux appréciés avec une utilisation continue.

    Le second (LactoAdapt STOP 6 comprimés) est spécifique aux troubles affectant la flore intestinale (donc les bactéries naturellement présentes dans l’organisme) de l’animal et les problèmes associés, tels que dysbiose, diarrhée, etc. ; tandis que Diagiar est plus étroitement lié à ceux qui sont considérés comme des «invités indésirables», tels que les parasites intestinaux, favorisant leur élimination.

     

    Ce qui distingue notamment LactoAdapt STOP®, indiqué pour la réduction des troubles aigus de l’absorption intestinale, lors de diarrhées aiguës et des périodes de convalescence ultérieures, des deux autres produits, c’est qu’il s’agit d’un aliment DIÉTÉTIQUE complémentaire, conçu pour agir lorsque le symptôme survient

    (ex. diarrhée) et la prise du produit peut être stoppée dès sa disparition.

    C’est un produit classé comme Parnut, il est donc capable de donner au régime des effets spécifiques sur la santé, en plus de la simple valeur nutritionnelle. Dans ce cas, il s’agit d’un produit contenant les matières premières utiles pour maintenir et / ou rétablir l’équilibre du microbiote intestinal.

    DiaGiar® est un aliment complémentaire indiqué pour le bien-être intestinal ; cependant, contrairement à LactoAdapt et LactoAdapt Stop, il n’agit pas directement sur la flore résidant dans l’intestin, mais son action est plutôt dirigée contre ce qui pourrait être des bactéries et/ou des parasites indésirables pour la santé de l’animal. La formulation de DiaGiar®, avec son mélange d’huiles essentielles (cannelle, arbre à thé, ail, lavande et menthe) et d’extraits de plantes (poivre, pépins de courge, mastic de chios, sous-produits apicoles) à action antiseptique et antioxydante, aide donc pour maintenir le tractus gastro-intestinal en bonne santé, s’il est déstabilisé par des agents pathogènes externes.

  • Mon chien est allergique au poulet. Vous pouvez utiliser les produits Dogoteka qui contiennent des protéines de poulet hydrolysées (protéines animales hydrolysées de foie de volaille) ?
    La réponse est  OUI, EN TOUTE SÉCURITÉ.

    Les protéines de foie de poulet hydrolysées sont obtenues à partir d’un traitement (hydrolyse) des protéines visant à les réduire à leurs plus petits constituants (acides aminés). Le terme « protéines hydrolysées », qui est la formulation à utiliser dans le cadre du profil réglementaire, peut générer des doutes d’interprétation car en pratique les protéines hydrolysées sont des acides aminés. L’hydrolyse (qui est une sorte de prédigestion) est le processus qui brise, par la chaleur, la pression ou les réactions enzymatiques, la liaison peptidique qui maintient les acides aminés ensemble pour former des protéines. Ainsi les protéines complexes se décomposent en chaînes plus ou moins longues d’acides aminés (qui n’ont plus la structure des protéines), jusqu’aux acides aminés, les unités de base. Ces acides aminés ne sont pas reconnus par l’organisme de l’animal comme des allergènes, car la structure est complètement différente de celle initiale,

  • Ingestion accidentelle de l'emballage entier du produit ?

    Nous vous rappelons qu’il est de bonne pratique de conserver l’emballage non ouvert hors de portée des enfants et des animaux, comme indiqué dans les avertissements sur les étiquettes et les cartons. Le plus grand risque dans le cas où un chien ingère la totalité du contenu de l’emballage est qu’il puisse avaler à la va-vite des morceaux de plastique, bien plus nocifs que les principes actifs contenus dans le produit. Cependant, compte tenu de la variabilité du sujet en fonction du poids corporel, de la race et de l’âge, le conseil que nous aimerions donner est de consulter votre vétérinaire qui pourra évaluer la situation de temps en temps en connaissant parfaitement le chien.

LactoAdapt 2023

19,80 42,00